Calligraphie

Publié le
calligraphie
illustration: Mehrez Djebbi, calligraphie tunisienne, Bienne

L’art de la belle écriture - selon le sens du mot « calligraphie » - est aussi ancien et vénérable que les plus vieilles civilisations humaines. Tout comme la langue ou l’écriture, il prend des formes différentes d’une culture à une autre, mais reste néanmoins un phénomène universel. Plus qu’une simple transcription de l’écrit, il est une interprétation du sens à travers des lignes et des formes, à travers le mouvement. Plus qu’une simple démarche esthétique, il est une quête spirituelle : la rencontre entre esprit et matière, entre beauté et sagesse, entre symbole et sens, entre l’ici-bas et l’au-delà.

Du 28 novembre 2010 au 9 janvier 2011, l’association Présences propose une exposition de calligraphies de diverses cultures à l’église du Pasquart. Mehrez Djebbi, calligraphies arabes ; Bridget Dommen, calligraphies calviniennes ; Abderrazak Hamouda, calligraphies arabes ; Suishû T. Klopfenstein-Arii, calligraphies japonaises ; Liang Yin & Radu Zero, calligraphies chinoises & tagging ; Shinta S. Zenker, calligraphies et peintures hébraïques.

Objets de ma vie

Publié le
objetsdemavie

Du 29 août au 25 septembre 2010, l'église du Pasquart présente l'exposition "Les objets de ma vie", photos de Xuân Anna, Vietnam, et Mirei Lehmann, Suisse. L'exposition est une coproduction de l'association Présences Bienne et de la Paulus-Akademie Zürich.

Quels sont les objets auxquels vous attachez le plus d’importance dans votre vie ? Cette question, anodine à première vue, nous conduit immanquablement à des interrogations plus profondes : celles de nos besoins fondamentaux, de nos choix de vie et de nos valeurs. Quel est notre rapport aux richesses matérielles ? En quoi certains biens physiques nous définissent-ils ?

Vingt personnes de Suisse et vingt du Vietnam ont été invitées à répondre à la question des objets les plus importants dans leur vie. Chacune de ces personnes est représentée dans l’exposition, à la manière d’un portrait géant. Cependant, elle ne sera pas identifiable par ses traits physiques mais par son attachement à certains objets: Un sofa, une motocyclette, des photos de famille…

Aucun enfant n’est illégal

Publié le
aucun-enfant-n-est-illegal
Plusieurs milliers d'enfants et d'adolescentes et adolescents vivent sans statut légal en Suisse. Il s'agit des enfants de "sans-papiers": enfants de travailleuses et travailleurs immigrés sans permis de séjour, enfants de requérants d'asile déboutés, enfants de ressortissantes et ressortissants européens à qui le regroupement familial a été refusé. Ils passent plusieurs années, voire toute leur enfance puis adolescence en Suisse sans aucune existence légale. La peur d'être découverts et expulsés, l'isolation sociale, la pauvreté ainsi que l'absence de perspectives empreignent toute leur vie. Plusieurs organisations (permanences juridiques et sociales pour les sans-papiers de Bâle, Berne et Zurich, Collectif de soutien aux sans-papiers de Genève, terre des hommes suisse, Entraide protestante, Unia, ssp-vpod) ont fondé en 2008 l'association "Pour les droits des enfants sans statut légal". Dans le cadre de son travail de sensibilisation, celle-ci a organisé en 2009 un concours d’affiches. Des artistes ainsi que des enfants avec et sans autorisation de séjour ont crée des dessins et affiches sur la situation des enfants sans statut légal. Une sélection des meilleures oeuvres sera présentée du 6 au 27 juin 2010 à l'église du Pasquart à Bienne.

Si un jour je meurs

Publié le
si-un-jour-je-meurs

Du 21 avril au 20 mai 2010, la Croix-Rouge Suisse, section Bienne-Seeland, organise en collaboration avec l’association Présences une exposition sur le thème des soins palliatifs. Il s’agit en fait de la reprise sous une forme amaigrie, moins volumineuse, de l’exposition « Si un jour je meurs… les soins palliatifs s’exposent…» présentée au printemps 2009 à Neuchâtel.

Après avoir été longtemps escamoté, le débat sur la fin de vie reprend de l’importance dans notre société. Pourtant, selon une enquête réalisée en 2007 dans le canton de Neuchâtel, beaucoup de gens ignorent encore ce que sont les soins palliatifs ou alors pensent que ceux-ci ne se donnent que dans des lieux privilégiés. Les soins palliatifs proposent d’aider la personne souffrant d’une affection évolutive non guérissable à rester confortable, en soulageant ses symptômes physiques et psychiques et en l’accompagnant, elle et ses proches, sans prolonger sa vie ni l’abréger, dans le respect de ses choix et de sa recherche de sens, et ceci quel que soit le lieu où elle aura souhaité finir sa vie.

L’exposition vise à susciter chez les visiteurs et visiteuses un questionnement personnel, par exemple: «où et comment vais-je mourir», «qu’est-ce que je souhaite ou ne souhaite pas dans la perspective de ma fin de vie».

Traversées de déserts

Publié le
traversees-de-deserts
Par « traversée du désert » on entend communément une tranche de vie difficile ou une épreuve de longue haleine. L’expression trouve son origine dans la Bible, où le peuple d’Israël « traverse le désert » pendant 40 ans, de l’esclavage vers la Terre promise. Quant à Jésus, il a été tenté pendant 40 jours et 40 nuits dans le désert. Mais aujourd’hui, traverser le désert ne constitue plus seulement une expérience difficile ou négative. Preuve en est l’intérêt que suscitent les voyages dans le désert : expérience forte et occasion d’échapper au quotidien, de plonger dans le silence, pour mieux être à l’écoute de soi et se ressourcer… Durant le temps de Carême (quarante jours avant Pâques commémorant les traversées de déserts bibliques), l’exposition collective « Traversées de déserts » réunit à l’église du Pasquart les œuvres de plusieurs artistes biennois de renom autour de ce thème: Jeanne Chevalier, Hubert Dechant, Carla Etter, Christoph Frautschi, Marcel Freymond, Franziska Frutiger, Michael von Graffenried, Jerry Haenggli, Verena Lafargue / Sandra D. Sutter, Urs Stooss et Daniel Zimmermann.

Naître

Publié le
naitre
Du 6 décembre 2009 au 10 janvier 2010, l'exposition de Noël, sous le titre "sacré rites... Naître", s'intéressera à la naissance sous toutes ses formes. Naître ou donner naissance : une étape intense de la vie, unique, décuplant les émotions entre crainte et joie. La naissance, comme la mort, marque le passage mystérieux d’un monde à un autre. Depuis la nuit des temps, les naissances sont entourées de gestes, de paroles, de rituels cherchant à favoriser la vie, à canaliser l’angoisse et à conjurer les mauvais sorts. Naître et mettre au monde sont perçus comme un temps à part, voire sacré. L’exposition « Sacrés rites… Naître » présente réflexions, images et mises en situations relatives aux rites et aux mythes liés à la naissance. Une série de manifestations et de concerts permettent de vivre le temps de Noël comme fête de la naissance...

Racines

Publié le
racines
Du 23 août au 27 septembre 2009, l’exposition « Racines-Wurzeln » montrait à l’église du Pasquart de Bienne peintures, sculptures, céramiques, photos, performances et installations d’une quinzaine d’artistes d'origine africaine et vivant en Suisse.

Coupole, temple, minaret: le nouveau visage de la Suisse

Publié le
coupole-temple-minaret

Fin 2009 : l’initiative contre les minarets sera soumise au vote. Derrière ce débat, mené souvent de manière polémique et simplificatrice, se cache une question bien plus complexe: la visibilité des symboles identitaires religieux dans l'espace public, et les tensions et conflits qu’elle peut susciter.

Du 31 mai au 28 juin, l'association Présences propose une exposition inédite documentant l’émergence d’édifices religieux nouveaux en Suisse. L’exposition bilingue est basée sur une étude toute récente du Centre de recherche sur les religions à Lucerne. Elle est réalisée en collaboration avec l'Arbeitskreis für Zeitfragen de Bienne et le "Treffpunkt Religion Migration" à Berne.

Dieu, otage de la pub?

Publié le
dieu-otage-de-la-pub

Du 15 mars au 19 avril 2009, l'association Présences proposait une exposition sur le thème Dieu, otage de la pub ? Inspirée du livre du même nom de Gilles Lugrin et Serge Molla (Genève, Labor et Fides, 2008), elle dressait un large panorama des relations entre publicité et religion.

Icônes – art sacré

Publié le
icones
Du 30 novembre 2008 au 4 janvier 2009 , l’église du Pasquart accueillait une riche exposition d’Icônes de tradition russe, en collaboration avec l’Atelier St-Luc de Lausanne.