Vers la lumière

Publié le
vers-la-lumiere
Du 15 mars au 21 avril 2013. « Vers la lumière », installation de Grégoire Dufaux pour la passion et pour Pâques. A travers un jeu de couleur et de formes, de lumière et de blanc transparent, l’installation « Vers la lumière… » montre que la fragilité et la souffrance sont dépassées par l’appel à la vie et à la libération. Elle se compose d’une statue du Christ suspendue au centre de l’église. Entourée de croix, elle symbolise la résurrection, événement qui sort l’humain du temps et de l’espace mais également la tension avec la réalité humaine marquée par la société de consommation et son pendant qu’est le capitalisme mondial dévastateur. Dans le même temps, deux manifestations se dérouleront à l'église du Pasquart: une conférence intitulée «Droits humains, respect du corps et des personnes», par le théologien et ancien conseiller national Josef Zisyadis (21 mars, 19h), et une table ronde sur le thème "L'art et le sacré" avec Grégoire Dufaux, peintre et sculpteur, Marco Pedroli, théologien et Catherine Kohler, historienne d’art.

La mélodie de l’aube

Publié le
la-melodie-de-l-aube

Du 20 décembre 2012 au 23 janvier 2013, des étudiants de l'école d'arts visuels de Berne et Bienne (classe de Ch. Hamacher) présentent des œuvres en dialogue avec le panorama apocalyptique de M.S. Bastian "Bastocalypse". Installation, peintures. L’exposition a été conçue grâce à la collaboration de l’historienne d’art Marina Porobic.

Deux manifestations complèteront cette exposition: une conférence-débat intitulée "Fin d’un monde ou fin du monde ? Le défi spirituel des grandes mutations", avec le biologiste et théologien Otto Schäfer ainsi que la projection du film "2012, la voix des Mayas" de Christian Doninelli, une collaboration de Présence avec le Réseau des Jeunes.

Vida en Cuba

Publié le
vida-en-cuba
Composée de deux expositions, l’une fixe et l’autre itinérante, du jeune artiste cubain Richard Torres Martínez, le projet d’échange culturel « Vida en Cuba » animera du 26 février au 1er avril 2012 plusieurs églises de la région de Soleure, de Bienne et du Jura bernois. A l’église du Pasquart à Bienne, le jeune artiste exposera essentiellement des gravures, invitant les visiteurs à la découverte de la vie quotidienne à Cuba. Observateur averti et lucide de son pays, Richard Torres Martínez joue dans ses oeuvres avec les situations et les objets du quotidien. Il les éclaire d’un jour nouveau et s’interroge sur des valeurs comme la solidarité, l’individualisme ou l’espérance. Plusieurs manifestations accompagneront cette partie fixe de « Vida en Cuba ». Pour la partie itinérante du projet, Richard Torres Martínez présentera au cours de célébrations du temps de Carême dans diverses paroisses à Soleure, Bienne et dans le Jura bernois (Moutier, Nods et Renan) des portraits à l’huile de femmes de la Bible. Il s’agit d’une contribution à la Campagne oecuménique de Pain pour le prochain et Action de Carême « Plus d’égalité, moins de faim ». Richard Torres Martínez témoignera dans ce cadre de son travail d’artiste et de la situation des rapports homme-femme dans son pays. Agé de 22 ans, Richard Torres Martínez est diplômé de l’Académie des arts plastiques Eduardo Abela, San Antonio de los Banõs, où il enseigne actuellement.

Pages de lumière

Publié le
pages-de-lumiere

Du 4 décembre 2011 au 8 janvier 2012, l’exposition de Noël à l’église du Pasquart à Bienne présente « Pages de lumière - enluminures de Jacqueline Girard et histoire du livre et de l’impression ». Le bon vieux livre va-t-il bientôt disparaître ? Cette exposition se présente à la fois comme un hommage et comme un plébiscite pour le livre. Les enluminures et les fresques copiées avec respect et humilité par Jacqueline Girard, de Saint-Imier, nous font revivre l’époque des copistes, où le livre était encore un objet unique et rarissime. Grâce au soutien du Centre d'Artisanat Graphique à Romainmôtier, l’exposition présente également des objets et des outils qui permettront de redécouvrir les techniques traditionnelles d’artisanat du livre.

In Memoriam

Publié le
in-memoriam
Du 30 octobre au 13 novembre 2011, l’église du Pasquart à Bienne tente une expérience artistique inédite. Deux semaines durant, une installation monumentale de l’artiste bernois Adrien Rihs occupera l’entier du chœur de l’église. Une pyramide de sacs noirs évoquant des images de corps de victimes, emballés lors de grandes catastrophes humaines. Sur le sol, un reflet comme une ombre inversée, sous forme de pyramide de lumière. Accompagnée de textes poétiques du pasteur Marco Pedroli, l’installation « In Memoriam » invite à une réflexion sur la mort et sur notre propre finitude. Unique et éphémère, l’installation sera encadrée de deux projets de création musicale contemporaine. La musicienne et directrice de chœur Marie-Claire Stambac a composé pour l’occasion plusieurs œuvres sur des textes de Marco Pedroli. Sous sa direction, La Lyre de Carouge (GE) les créera en public à l’occasion du vernissage, le 30 octobre à 17h. Quant au finissage, le 13 novembre, il sera l’occasion d’un spectacle extraordinaire en textes et musiques par Les Chemins de Traverse (NE) : « La douce et l'amère - les facettes de la mort ».

Les plantes de la Bible

Publié le
les plantes-de-la-bible

Du 17 avril au 18 mai 2011, l'église du Pasquart s'associe à l'exposition "Jardins sacrés, les plantes de la Bible". Cyprès ou sycomores, hysopes ou térébinthes. A quoi ressemble-t-ils ? Quelles en sont les goûts ou les odeurs ? Grâce à cette exposition, jeunes et vieux pourront redécouvrir avec leurs cinq sens d’anciens récits bibliques devenus actuels et vivants. Lieux : Eglise St-Nicolas, Rue Aebi 86 et Eglise du Pasquart, Fbg du Lac 99a.

Mineros de Bolivia

Publié le
mineros

Du 6 mars au 10 avril 2011, l’association Présences propose l'exposition "Mineros de Bolivia", photographies de Jean-Claude Wicky. Les photographies prises par Jean-Claude Wicky entre 1984 et 2001 dans une trentaine de mines boliviennes, et dans les campements qui en dépendent, relatent le dur labeur des mineurs de ce pays. La Bolivie est réputée pour ses filons. Argent, or, étain, zinc, plomb, tungstène et bien d’autres métaux indispensables à nos industries se trouvent dans son sous-sol : autant de métaux qui ont fait la fortune de quelques-uns et le malheur du pays… L’exposition s’inscrit dans la campagne de Carême « l’extraction minière, un business indigeste ».

Calligraphie

Publié le
calligraphie
illustration: Mehrez Djebbi, calligraphie tunisienne, Bienne

L’art de la belle écriture - selon le sens du mot « calligraphie » - est aussi ancien et vénérable que les plus vieilles civilisations humaines. Tout comme la langue ou l’écriture, il prend des formes différentes d’une culture à une autre, mais reste néanmoins un phénomène universel. Plus qu’une simple transcription de l’écrit, il est une interprétation du sens à travers des lignes et des formes, à travers le mouvement. Plus qu’une simple démarche esthétique, il est une quête spirituelle : la rencontre entre esprit et matière, entre beauté et sagesse, entre symbole et sens, entre l’ici-bas et l’au-delà.

Du 28 novembre 2010 au 9 janvier 2011, l’association Présences propose une exposition de calligraphies de diverses cultures à l’église du Pasquart. Mehrez Djebbi, calligraphies arabes ; Bridget Dommen, calligraphies calviniennes ; Abderrazak Hamouda, calligraphies arabes ; Suishû T. Klopfenstein-Arii, calligraphies japonaises ; Liang Yin & Radu Zero, calligraphies chinoises & tagging ; Shinta S. Zenker, calligraphies et peintures hébraïques.

Objets de ma vie

Publié le
objetsdemavie

Du 29 août au 25 septembre 2010, l'église du Pasquart présente l'exposition "Les objets de ma vie", photos de Xuân Anna, Vietnam, et Mirei Lehmann, Suisse. L'exposition est une coproduction de l'association Présences Bienne et de la Paulus-Akademie Zürich.

Quels sont les objets auxquels vous attachez le plus d’importance dans votre vie ? Cette question, anodine à première vue, nous conduit immanquablement à des interrogations plus profondes : celles de nos besoins fondamentaux, de nos choix de vie et de nos valeurs. Quel est notre rapport aux richesses matérielles ? En quoi certains biens physiques nous définissent-ils ?

Vingt personnes de Suisse et vingt du Vietnam ont été invitées à répondre à la question des objets les plus importants dans leur vie. Chacune de ces personnes est représentée dans l’exposition, à la manière d’un portrait géant. Cependant, elle ne sera pas identifiable par ses traits physiques mais par son attachement à certains objets: Un sofa, une motocyclette, des photos de famille…

Aucun enfant n’est illégal

Publié le
aucun-enfant-n-est-illegal
Plusieurs milliers d'enfants et d'adolescentes et adolescents vivent sans statut légal en Suisse. Il s'agit des enfants de "sans-papiers": enfants de travailleuses et travailleurs immigrés sans permis de séjour, enfants de requérants d'asile déboutés, enfants de ressortissantes et ressortissants européens à qui le regroupement familial a été refusé. Ils passent plusieurs années, voire toute leur enfance puis adolescence en Suisse sans aucune existence légale. La peur d'être découverts et expulsés, l'isolation sociale, la pauvreté ainsi que l'absence de perspectives empreignent toute leur vie. Plusieurs organisations (permanences juridiques et sociales pour les sans-papiers de Bâle, Berne et Zurich, Collectif de soutien aux sans-papiers de Genève, terre des hommes suisse, Entraide protestante, Unia, ssp-vpod) ont fondé en 2008 l'association "Pour les droits des enfants sans statut légal". Dans le cadre de son travail de sensibilisation, celle-ci a organisé en 2009 un concours d’affiches. Des artistes ainsi que des enfants avec et sans autorisation de séjour ont crée des dessins et affiches sur la situation des enfants sans statut légal. Une sélection des meilleures oeuvres sera présentée du 6 au 27 juin 2010 à l'église du Pasquart à Bienne.