Conférence du 31 janvier: Sola Scriptura

Publié le

Seule l’écriture compte — Sola Scriptura — est un des slogans fondamentaux de la Réforme. La journaliste Amira Hafner Al Jabaji invite à réfléchir avec un regard nouveau sur les livres saints. Experte et musulmane, elle raconte sa découverte du Coran, une ouverture qui suscite des perspectives fraîches dans cette Bienne multireligieuse. Sa contribution à la compréhension de lectures religieuses et d’approches différenciés ouvre de nouvelles possibilités de vivre ensemble en paix. Nous, les Eglises réformées, voulons y contribuer également. Le vœu de clarifier et d’autocritiquer nos relations avec l’Islam fait partie des exigences de la Réforme d’aujourd’hui, un vœu que nous partageons avec l’Eglise évangélique en Allemagne.

AmiraHafner
L’intervenante, la journaliste Amira Hafner

Conférence « Sola Scriptura », par Amira Hafner.

 

Mardi 31 janvier, maison Wyttenbach (Rosius 1, Bienne) 19h.
Traduction simultanée en français par Liliane Gujer

Téléchargez le programme des ’31’

 

La Réforme sur son 31 pour le 500e

Publié le

Cette année 2017 est un peu spéciale pour Présences, qui associe ses forces aux paroisses réformées francophone et alémanique de Bienne pour célébrer le jubilé de la Réforme.
Ainsi, Présences va soutenir le fil rouge de cet événement, fil rouge qui consiste en la tenue d’événements divers lors de chaque ’31’ de l’année.
Présences organisera aussi dans les murs du Pasquart pendant la période de Carême, une exposition sur Thomas Wyttenbach, le réformateur biennois.
Enfin, Présences organise pour la rentrée scolaire 2017-2018 une exposition de thèses sur le monde réformé … restez connectés !

31 janvier – Conférence «Sola Scriptura – Seule l’écriture compte».
Seule l’écriture compte — Sola Scriptura — est un des slogans fondamentaux de la Réforme. La journaliste Amira Hafner Al Jabaji invite à réfléchir avec un regard nouveau sur les livres saints. Experte et musulmane, elle raconte sa découverte du Coran, une ouverture qui suscite des perspectives fraîches dans cette Bienne multireligieuse. Sa contribution à la compréhension de lectures religieuses et d’approches différenciées ouvre de nouvelles possibilités de vivre ensemble en paix. Nous, les Eglises réformées, voulons y contribuer également. Le vœu de clarifier et d’autocritiquer nos relations avec l’Islam fait partie des exigences de la Réforme d’aujourd’hui, un vœu que nous partageons avec l’Eglise évangélique en Allemagne.

Mardi 31 janvier, maison Wyttenbach (Rosius 1, Bienne) 19h
Traduction simultanée en français par Liliane Gujer

Téléchargez le programme des ’31’

La prochaine exposition est en préparation. Informations sous «A venir»

Un mot

Publié le
affiche-un-mot

Du 19 novembre 2016 au 14 janvier 2017, Présences a exposé sous le titre « Un mot » une série de portraits réalisés par le photographe lausannois d'origine croate Petar Mitrovic. Un mot choisi par chaque modèle, un mot écrit sur son front. Un mot pour exprimer une identité, une histoire personnelle, un idéal ou un préjugé. La sélection de portraits présentée au Pasquart appartient au projet « One Word » de l'artiste, porjet lancé en 2011.
En marge de l'exposition, Présences a proposé trois conférences en lien avec avec la thématique de l'identité et des préjugés.
Le 10 décembre, « Qui es-tu réfugié ? », conférence avec témoignage d’É.Lari sur le voyage du Togo en Italie, en traversant la Méditerranée depuis la Lybie.
Le 9 janvier, « La dépression et moi ? – Comment vivre avec une dépression personnelle ou avec celle d’un membre proche ? ». Pour cette conférence, Présences a accueilli le Dr. Yann Hodé, directeur médicale du Réseau de Santé Mentale SA et le Dr. Daniel Diaz Rodriguez, médecin-chef de la même structure.
Le 11 janvier, « Palestine – Israël, identités multiples », conférence d'Isabelle Mischler, accompagnatrice en Cisjordanie pour le compte du programme EAPPI du Conseil Oecuménique des Eglises (Ecumenical Accompaniment Programme in Palestine and Israel). Cette conférence a mis l’accent sur les identités multiples dans une région du monde bien souvent présentée de manière caricaturale, voire simpliste.

La Réforme est en formes, les 31 de l’année !

Publié le

31. 01 : Amira Hafner Al Jabari : ouverture sur l’Islam bien présent à Bienne
31. 03 : Stefan Affolter, Jeannette Bessire et l’équipe francophone des soupes de Carême : réflexion sur la Passion du Christ précédée d’une soupe de Carême.
31. 05 : mercredi des enfants avec la Fondation Théodora et contes
31. 07 : Kathrin Rehmat et Hannes Rüegger : évasion festive avec vue sur les feux d’artifices
31. 08 : Nadine Manson : conférence sur quelques effets choisis de la Réforme
31. 10 : Débat théologique et philosophique
31. 12 : Une célébration de clôture

Conférence « Palestine – Israël, identités multiples »

Publié le

Conférence avec Isabelle Mischler, accompagnatrice en Cisjordanie pour le compte du programme EAPPI du Conseil Oecuménique des Eglises (Ecumenical Accompaniment Programme in Palestine and Israel).

11 janvier, 19 h, église du Pasquart, Bienne

Cette conférence, en lien avec l’exposition «Un mot», mettra l’accent sur les identités multiples dans une région du monde bien souvent présentée de manière caricaturale, voire simpliste.

 

Qu’est-ce que le programme EAPPI?
Citation de : http://www.defap.fr

Ecumenical Accompaniment Programme in Palestine and Israel (EAPPI) est un programme du Conseil œcuménique des Églises. Il a été lancé en 2002 à la suite d’un appel des Églises de Jérusalem et des organisations chrétiennes locales.

zeituncheckpoint-jerusalemeappi
Le point de contrôle de Zeitun, Jérusalem. Photo: EAPPI

Le programme EAPPI a pour objectif d’assurer une présence internationale auprès des populations vulnérables en Cisjordanie occupée. Depuis son lancement plus de mille cinq cents volontaires se sont succédé, pour des séjours de trois mois consécutifs.

accompaning-teachers-of-cordoba-school-hebroneappi
Des enseignantes de l’école palestinienne de Cordoba à Hébron, accompagnées par des collaborateurs de l’EAPPI . Photo: EAPPI

EAPPI travaille avec des organisations israéliennes et palestiniennes à la recherche de solutions pacifiques au conflit qui déchire la région. Le programme oeuvre sur la base du respect des droits de l’homme, du droit international et des conventions qui régissent le traitement des populations civiles dans les territoires occupés. Le programme demande la fin de l’occupation des territoires palestiniens.

 

tulkarem_agricultural-gate-1-eappi
Des accompagnateurs de l’EAPPI témoins des nombreuses barrières cloisonnant la Cisjordanie. Photo: EAPPI

Plus d’informations sur www.defap.fr/etre-envoye/eappi/le-programme-eappi ou www.eappi.org

Conférence

Publié le

Lundi 9 janvier à 19h

« La dépression et moi ? – Comment vivre avec une dépression personnelle ou avec celle d’un membre proche ? »

Le Dr. Yann Hodé, directeur médicale du Réseau de Santé Mentale SA et le Dr. Daniel Diaz Rodriguez, médecin-chef de la même structure, nous apporteront leurs connaissances sur le sujet de la dépression : qui sommes-nous lorsque ce mal invisible aux yeux des autres nous atteint ? Qu’est-ce que cela peut impliquer pour les proches ? Qu’est-ce que cela remue en nous, en terme de confiance en soi ou en l’autre ? Autant de questions dont nous pourrons débattre ensemble ce soir-là.

conférence suivante:  A venir

« Qui es-tu réfugié ? »

Publié le

Conférence avec témoignage d’É.Lari sur le voyage du Togo en Italie, en traversant la Méditerranée depuis la Lybie.

10 décembre, 17 h. maison Wyttenbach (Rue Rosius 1)

boot-998966_1280

Origines

Publié le
affiche-origines

Du 27 août au 15 octobre 2016, l'exposition «Origines» présentée par Agnès Kucera nous invite à un retour aux sources profondes. Cette exposition rappelle l’héritage précieux que nous avons reçu des civilisations anciennes mais elle est avant tout un véritable voyage au cœur de la vie qui met en évidence un tronc commun qui nous unit tous. Par cette exposition, Agnès Kucera soulève des questions, nous invite à partager sa joie d’un monde polychrome et nous livre son intuition que c’est en puisant dans nos racines que nous trouverons les ressources de faire fleurir de mille feux l’arbre de l’humanité.